QU’EST CE QUE LE MICROBLADING ?

La technique du microbladding consiste à introduire les pigments dans les couches supérieures de l’épiderme à l’aide d’un stylo métallique et de nano aiguilles réunies sur une même ligne qui forment une fine lame, c’est un maquillage permanent qui pénètre moins profondément. On se situe seulement à 0,2-0,3 mm sous l’épiderme alors que le dermographe électrique de la dermopigmentation va jusqu’à 0,5-0,8mm. Nous pouvons voir la différence entre dermopigmentatione et microblading sur le visuel à droite : à gauche un dermographe avec une lame longue et fine, à gauche un stylo de microblading avec une lame courte et plus épaisse. 

Par contre il faut comprendre que la peau se renouvelle toute les 21 jours environ, et donc par conséquent l’encre ou pigment implanté va « s’évacuer » au fur et à mesure du temps. Si vous souhaitez qu’un maquillage soit visible 3 à 5 mois optez pour la technique du microblading. Pour une tenue de 12 à 18 mois sur les peaux claires ; entre 18 à 24 mois sur les peaux foncées, optez pour la dermopigmentation.

J’ai donc choisi de ne pas pratiquer le microblading à Lyon dans mon cabinet pour apporter un maximum de tenue au maquillage permanent que je pratique via la dermopigmentation. 

Ce schéma vous montre les différentes couches qui constituent la peau, les zones touchés par les différents actes ainsi que le renouvellement de la peau.

microblading lyon vs dermopigmentation

Isabelle, dermographe spécialiste de la dermopigmentation à Lyon

Pour ma part, le travail avec le dermographe électrique est plus précis, sachant que j’utilise une aiguille de 0,003 millimètres de diamètre. Cette précision permet de dessiner un véritable « trompe l’œil » des poils manquants. L’effet est vraiment très naturel ! J’applique un gel anesthésiant, le patient n’a tout simplement pas de douleur ni de saignement. De ce fait la cicatrisation s’effectue en 2 à 3 jours uniquement.

Le changement de la couleur des pigments dans le temps :

Tout d’abord un bon professionnel choisit ses pigments sur la qualité des pigments, sur la tenue de la couleur une fois placé sous la peau, et de la certification du produit au norme CEE. Pour ma part, j’ai sélectionné des encres spécifiques sans oxyde de fer pour le travail du « poils à poils », ainsi le visuel est très naturel et se maintient dans le temps. Un deuxième facteur intervient dans la tenue de la couleur : la couleur de la peau de la personne. Un bon professionnel cherche à connaître toujours les origines de la personne, bassin méditerranéen, Asie, Amérique du sud…Dans ce cas le choix de la couleur est très important ! Dans mon cabinet situé dans le 6ème arrondissement de Lyon, je procède toujours en début de séance par un questionnaire médical, ainsi toutes interactions avec l’acte seront écartées.

En fin de séance, je précise toujours comment entretenir la dermopigmentation dans le temps.

N’hésitez pas à retrouver tous mes conseils ici

Microblading à Lyon vs dermopigmentation by Dermalya
4.7 (94.48%) 29 votes